Venez rejoindre nos 120 bénévoles !


Pour devenir bénévole, contactez Jean-Louis Herreng – Coordinateur des Bénévoles de l’ABEJ Solidarité
Il se fera un plaisir de répondre toutes vos questions.
Vous pouvez le joindre au numéro suivant : 06.26.33.95.12 et/ou par mail jherreng@abej-solidarite.fr
 
Moi, bénévole ? Bien sûr !   
Présents dans les lieux d'accueil, intégrés dans les équipes et encadrés par des professionnels, les bénévoles assurent différentes missions, en fonction des besoins mais aussi en fonction des compétences et des initiatives de chacun.  Exemples de missions:
  • permanences d'écoute et de dialogue
  • activités avec les personnes accueillies
  • accompagnement de personnes
  • cours de français
  • partage de repas
  • organisation d'évènements pour l'association
  • Certains ont la possibilité d'exercer leur profession : médecins, infirmières, psychologues, etc. 
Toute autre idée de service est la bienvenue ! 

 
 
Nous cherchons des bénévoles pour ces actions :
Le Catalogue des besoins en Bénévolat détaille les actions et missions que nous proposons à nos bénévoles.  Cliquez sur l'image pour voir le catalogue. 

Et plus particulièrement :

L'accueil des mineurs isolés étrangers

L'ABEJ Solidarité continue son action auprès des mineurs isolés étrangers.  Ces mineurs, venus d'Afrique pour la plupart, dormaient à la rue.  Ils sont accueillis la nuit par différentes associations et églises à tour de rôle.  Pendant la journée, ils sont accueillis au Point de Repère de l'ABEJ Solidarité, ou dans d’autres associations. Nous cherchons toujours des bénévoles, deux par nuit, pour pouvoir les accueillir.  Les jeunes sont entre 25 et 30 et sont présents entre 21h du soir et 7h le lendemain matin. (Les portes seront fermées à 21h15). En ce qui vous concerne, il vous sera demandé d’arriver dès 20h30 et de quitter les lieux vers 7h30.  Si vous êtes intéressés par cette action, si vous voulez de plus amples renseignements, vous pouvez contacter : Valérie Maluha à la direction générale de l’ABEJ Solidarité qui est chargée de l'organisation du planning, et qui pourra répondre à vos questions : 03 66 19 07 10 et mobile 06 66 73 69 25.




Nous avons besoin de vous : Missions de bénévolat au sein du Pôle Logement d'Abord

 
Pour ses CHRS, le pôle Logement d'Abord de l’ABEJ Solidarité recherche de nouveaux bénévoles afin de mener à bien différentes missions. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues ! Que vous ayez une heure ou une journée pour nous aider, que vous soyez prêts à vous engager pour quelques mois seulement ou pour le reste de votre vie, nous comptons sur vous !
 

Voici les besoins que nous avons en ce moment :
 

RECURRENTS :
  • Portes du Soleil : Aide à la préparation des repas, accompagnement des usagers pour les courses
  • Accompagnement aux activités. Nous souhaitons en effet proposer de nombreuses activités aux usagers (notamment aux jeunes), mais il faut des accompagnateurs. Les activités que nous organisons régulièrement : Piscine, Promenade (Découverte d’un monument, découvrir la ville, pause café…), Accompagnement à la salle de sports, Ateliers cuisine, Football, sorties culturelles, activités artistiques, atelier couture…
  • CHRS Stabilisation : Participation en soirée au temps café/Jeux
  • Cours de français pour les étrangers ou d’alphabétisation pour les personnes n’ayant jamais appris à lire
  • Pension de Famille : Participation aux temps de repas, animations des après-midis de jeux de société, participation aux sorties
  • Maison du Partage : Accompagnements dans les activités prévues et participation aux journées du dimanche (repas, activités)

PONCTUELS :
  • Aide au déménagement d’usagers quand ils trouvent un logement ou un autre hébergement
  • Accompagnement à des démarches administratives ou des RDV santé.
 
Cette liste n’est pas exhaustive. Nous sommes preneurs de vos idées !
 
Si vous êtes intéressé, merci de contacter Jean-Louis Herreng, jherreng@abej-solidarite.fr,  ou le Directeur du Pôle Logement d'Abord, Vincent MORIVAL, vmorival@abej-solidarite.fr

 
 

 

Pour toute autre demande de bénévolat : 

Pour devenir bénévole, contactez Jean-Louis Herreng – Coordinateur des Bénévoles de l’ABEJ Solidarité
Il se fera un plaisir de répondre toutes vos questions.
Vous pouvez le joindre au numéro suivant : 06.26.33.95.12 et/ou par mail jherreng@abej-solidarite.fr
 




Portrait d'une bénévole

Propos recueillis par Eric Sitarz

Et pourquoi ne pas coiffer les personnes ?



Pour tout le monde, elle est «Claude, celle qui vient coiffer». Depuis deux ans à la retraite, elle avait envie «de faire quelque chose d’utile», après toute une vie professionnelle passée à France Télécom puis Orange, à Paris et ensuite dans la région. De fait, un métier sans rapport de loin ou de près avec la paire de ciseaux et la tondeuse qu’elle manie à la perfection...

«Vous cherchez Claude, notre bonne fée ? Regardez un peu, je suis sûre que vous allez la trouver dans la grande salle...» répond, enjouée et volontaire, Dominique, assistante sociale. Ici, au Fam et à la résidence accueil, à Humanicité (Capinghem), chacun apprécie la présence de Claude Hélie. Le jeudi après-midi, elle vient prêter main-forte aux équipes. Sa spécialité : la coupe messieurs, et assez exceptionnellement (parce qu’elle la trouve – pour l’instant ? – trop difficile), la coupe dames. «Je ne me sentais pas armée pour simplement écouter, je ne suis ni une pro ni une thérapeute. Par contre, une personne qui ressort coiffée, c’est du concret ! Et c’est la proposition que j’ai faite à Isabelle Bouzin, la coordinatrice des bénévoles, à l’occasion d’un salon. Elle a accueilli celle-ci avec beaucoup d’enthousiasme, comme les équipes... et j’ai démarré presque dans la foulée...»

«Lorsque je viens ici, le temps ne compte pas. Je n’ai pas de contraintes et je ne leur en donne pas non plus», raconte Claude. La coupe peut prendre une dizaine de minutes, une demi-heure, voire plus. Elle peut se dérouler dans le silence, rythmé seulement par le frottement métallique des lames ou le ronronnement de la tondeuse, ou au contraire dans un échange
fait d’écoute, d’attention et parfois de confidences. «Discuter est plus ou moins facile selon les personnes, c’est chacun selon sa capacité et selon ses envies. Dans tous les cas, cela se termine toujours par un remerciement, une main tendue ou la bise. C’est toujours très affectueux.» 

«Magnifique !» s’exclame Momo, presque un habitué, à l’issue du dernier coup de peigne, après avoir évoqué ses enfants, l’Algérie et son ancien métier où il faisait pour le compte des impôts «la chasse aux mauvais payeurs». Au tour de Pascal. «Elle vous fait mal, votre oreille ? s’inquiète notre coiffeuse. Il faudra en parler à l’équipe soignante, d’accord ?» Son handicap, qu’elle ne connaît pas, est manifestement lourd ; sa mémoire lui joue des tours, il oublie jusqu’à son prénom. Claude lui propose de lui couper les ongles (son autre spécialité) mais Pascal décline. «Merci, docteur», lui dit-il au moment de se séparer. Quelqu’un frappe à la porte. «Ah, Eddie, c’est toi ! Entre, je t’attendais...» Le jeune, beau et grand gaillard, a un sourire franc ; la joie de se revoir est réciproque. Ce qu’il lui raconte alors n’est pas si éloigné de ce qu’elle-même a connu durant son enfance, passée à Croix, au sein d’une famille de sept enfants dans laquelle manifestement elle ne pouvait pas se sentir en sécurité.

Claude ne fait pas que coiffer. Elle peut participer à un goûter, aider à la vaisselle ou au nettoyage des tables. «Je fais tout ce que je peux, et qui est en mon pouvoir, pour être le mieux présente.» Elle intervient enfin, plus ponctuellement à l’Hôtel social (CHRS de l’Abej), porte de Valenciennes, auprès des personnes directement confrontées à la rue. «J’y ai coiffé un monsieur d’une cinquantaine d’années qui n’était pas allé chez le coiffeur depuis douze ans. Vous imaginez ? Ses cheveux, ils lui arrivaient aux hanches !»

«Si un jour je m’étais retrouvée à leur place... Claude marque une pause... je pense que j’aurais aimé qu’on vienne échanger, parler avec moi, m’encourager. Et c’est un peu ma devise...»

 
Pour devenir bénévole, contactez Jean-Louis Herreng – Coordinateur des Bénévoles de l’ABEJ Solidarité
Il se fera un plaisir de répondre toutes vos questions.
Vous pouvez le joindre au numéro suivant : 06.26.33.95.12 et/ou par mail jherreng@abej-solidarite.fr
 


 



 
 

ABEJ Solidarité - 9, avenue Denis Cordonnier - 59000 Lille - Tél. : 03.66.19.07.10 - Fax : 03.66.19.07.19 - siege@abej-solidarite.fr                            Haut de page       Mentions légales        Contact